Le sang yéménite, un investissement qui rapporte !

0
40

“Le chargé d’études à l’Observatoire des armements Tony Fortin affirme que la France livre des armes à l’Arabie Saoudite en toute connaissance de cause : «Les frégates que l’on a vendues à l’Arabie Saoudite servent sûrement aujourd’hui au blocus du port d’Hodeida et cela a des conséquences terribles sur la population.» Et d’ajouter : «Le gouvernement a lui-même préparé cette guerre : les transferts d’armes ont explosé peu avant et pendant le conflit, et il faut savoir que les contrats d’armements sont préparés cinq ans à l’avance pour un conflit.»


Est-ce qu’armer et aider logistiquement des criminels ce n’est pas être criminel soi-même ? Le sang (impur ?) des victimes yéménites a-t-il suffisamment abreuvé nos sillons ou pas ? Pour la marionnette Macron banquier-dépeceur de ce qui reste de la France c’est de la démagogie que de ne pas armer les criminels. Vraiment ? Pauvre idiot qui récite les mots qu’on lui a mis dans la bouche.

Des massacres d’innocents commis par procuration qui ont par exemple « généré un solde commercial positif de 6,6 milliards d’euros en 2016. L’impact social est estimé à 34.000 emplois directs et 40.400 indirects, soit 74.400 emplois en tout. “À chaque million exporté de matériel de guerre correspondent environ 9 emplois directs et indirects” ».

C’est autant de taxe professionnelle et de TVA qui entre dans les caisses de l’état ! Du cynisme de haut niveau. On ne peut donc « décemment » pas s’asseoir sur ces recettes fiscales en temps de crise. Le régime français n’a en réalité rien à envier au fameux régime syrien ou autre. Il a simplement sous-traité et délocalisé l’écrasement de son peuple vers des contrées lointaines. Loin du cœur loin des yeux, mais Dieu merci, les caisses sont pleines !

Laisser un commentaire